A

L’eau représente 90 % de la composition du mélange, et le sable, 9,5 %. Les 0,5 % restant se compose d’additifs chimiques, soit des composés que nous rencontrons au quotidien dans des additifs courants utilisés dans l’alimentation, les produits de nettoyage, les produits d’hygiène personnelle et de beauté.


Le fluide de fracturation utilisé dans le fracking moderne se compose des éléments suivants:

  1. Un fluide de base : en général de l’eau, mais on choisit parfois du dioxyde de carbone liquide (CO2) ou de l’azote (N2)
  2. Un agent de soutènement, ou sable : habituellement du sable de silice pur, mais peut également consister de sable enrobé de résine ou des perles en céramique
  3. Des additifs : les additifs courants servent à modifier la performance du fluide tout au long du processus de fracturation, aident à transporter le sable, et protègent le réservoir contre la croissance bactérienne et l’équipement contre la corrosion

Photo: Trican

Les additifs de fracturation sont semblables à d’autres produits chimiques industriels ou domestiques devant être manipulés correctement. Certains produits chimiques nécessitent des pratiques de travail sécuritaires, une préparation adéquate des lieux et une manipulation prudente pour assurer la protection des employés, du public et de l’environnement.

Image fournie par CSUR

Les provinces et les territoires canadiens possèdent des exigences strictes en matière d’utilisation, de confinement et de gestion des produits chimiques. Les organismes de régulation exigent des exploitants qu’ils tiennent un inventaire des produits chimiques utilisés dans les puits ou entreposés à l’emplacement du puits, y compris les produits chimiques de fracturation. Ces derniers doivent faire l’objet de fiches de donnés de sécurité (FDS) auxquelles tout le personnel sur place peut accéder. Celles-ci décrivent les dangers associés au produit chimique et les mesures appropriées pour protéger l’utilisateur et l’environnement.

Divulgation des fluides de fracturation

Les sociétés sont également tenues d’afficher les additifs utilisés dans chaque puits sur FracFocus, un registre public de divulgation de produits chimiques (disponible en anglais seulement) qui fournit des renseignements objectifs sur la fracturation au Canada. Son but est d’assurer la transparence au sujet des ingrédients qui composent les fluides de fracturation. La Colombie-Britannique, l’Alberta, les Territoires du Nord-Ouest, la Nouvelle-Écosse et l’Office national de l’énergie sont tous membres de FracFocus.

Pourquoi recourir à la fracturation?

Existe-t-il des règles encadrant la fracturation au Canada?

Qu’est-ce que la fracturation hydraulique?

De quoi se compose le fluide de fracturation?

La fracturation peut-elle provoquer des séismes?

Est-ce que la fracturation contamine les eaux souterraines?

Combien de temps demande une opération de fracturation?

Quels sont les emplois associés à la fracturation?

No Results